ENSEIGNEMENT DES TAPAHALIE

Connaissance ancestrale

31
août 2009
LES MANDEENS
Posté dans Non classé par religionancienne à 6:24 | 1 réponse »

LES MANDEENS

Les Mandéens pratiquent la dernière religion gnostique du monde. La « gnose », connaissance supérieure des choses divines) se trouve au centre de la religion des Mandéens, dont l’origine reste entourée de mystère. Les Gnostiques partent du principe que ce n’est pas Dieu, mais un démiurge, un sous-dieu qui est à l’origine de la création du monde. Ce démiurge tente de dissimuler aux hommes la véritable connaissance de Dieu, mais la gnose permet de dévoiler la vérité. Les dernières études étaient l’hypothèse selon laquelle les premiers mandéens seraient apparus au I è siècle de notre ère, puisant leurs origines religieuses dans le judaïsme, la gnose et Jean-Baptiste, le « Précurseur du Messie », comment l’appelle le nouveau testament.

Les Mandéens vivent aujourd’hui en Iran et dans le sud de l’Iraq. On estime le nombre des adeptes à quelque 50 000 en Irak et 10 000 en Iran. Ils se conforment aux dix commandements, mais rejettent le christianisme, la circoncision, et tiennent Jésus pour un faux prophète et le mariage, la famille pour très important.

L’essence de la foi mandéenne

La foi des Mandéens (« connaissance », manda), renferme des éléments juifs, gnostiques et chrétiens pensés comme l’acte de communion et le repos dominical. Jean-Baptiste passe à leurs yeux pour un réformateur religieux. Car il baptisa dans le Jourdain non seulement Jésus, mais aussi le rédempteur mandéen. (« Connaissance de vie », Manda d’Hayyé), ce messager céleste fut envoyé sur terre (tibi) par le Dieu suprême (mana rurbe) afin d’apporter à Adam et à son épouse Hawa (et non Eve) la révélation de leur origine divine. Ce n’est que par cette vérité que l’homme peut être délivré. A la fin du monde, Manda Hayyé délivrera de l’enfer les âmes pieuses. Le baptisé, selon les Mandéens, communie ensuite d’un morceau de pain consacré par le prêtre et de (« l’eau cérémonielle », mambuha).

Que retenir du mandéisme?

Pour les Mandéens, l’eau vive est le seul élément où l’on peut donner le baptême, une nouvelle vie, ainsi Jésus aurait dénaturé l’enseignement de Jean-Baptiste qui lui est le vrai prophète, parce qu‘il aurait été persécuté dès sa naissance par les Juifs et se serait retiré au bord du fleuve Jourdain, avant de regrouper autour de lui les vrais fidèles.

Quelques ouvrages mandéens: le Ginza

Le sidra Rabba (« Grand Livre »), qui est connu de l’Occident comme le (« Trésor », Ginza) constitue l’ouvrage sacré des Mandéens. Parfois nommé le « Livre d’Adam », il est divisé en deux parties:

_ le Ginza de droite qui rassemble des textes mythologiques et cosmologique,

_ le Ginza de gauche, un recueil de chants et d’hymnes.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Une réponse:

  1. balouman écrit:

    Existe-t-il une tradution française du Sidra rabba ?

Laisser un commentaire

société & management |
Myriam de Lesaka, médium |
office central des formalit... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le féminisme pour les nul-le-s
| provocant
| Arrête ton char !